Image of FLYING DONUTS : Still Active

FLYING DONUTS : Still Active

by FLYING DONUTS

10.00



Les années passent mais le temps ne semble avoir aucune emprise sur les FLYING DONUTS. 18 ans après sa formation, le trio d'Epinal conserve la même foi en sa musique. Tel un vaillant chevalier dans une France peu préparée à ce genre d'exercice, il la défend avec panache et grandeur.  Ici on ne triche pas. Les donuts volants ne s'embarrassent ni de principe, ni de manières.  Ils respirent le rock. Le transpirent. L’exultent. Le rock est une nécessité pour eux. Un besoin maladif et compulsif. Une thérapie. Un exutoire. 
Still Active est le quatrième album du combo. Et quel album ! Propulsé par une énergie qui ne tombe jamais en rade, les FLYING DONUTS délivrent 14 titres à la sève nourrissante capable de secouer n'importe quelle tignasse. Still Active pourrait donner la bougeotte à un paraplégique tant ses riffs galopent avec une ferveur de champion olympique.  Still Active a été enregistré au studio Pôle Nord à Blois sous la houlette avisée de Fred Gramage. Un retour aux source en somme puisque le groupe y avait mis en boîte Last Straight Line, son premier album, en 2001. Still Active condense en 53 minutes 18 ans de parcours. Au diapason sonique, on retrouve les bénédictions des Wildhearts, Hot Water Music, Hellacopters, Queens Of the Stone Age, Seven Hate, Zeke cotoyant celles par instant d'Iron Maiden, AC/DC, Motörhead, Slayer, Pearl Jam. Mais cantonner les FLYING à ses références serait injuste. Avec les années, ils se sont bâtis un terrain de jeu personnel qui porte leur nom en lettres de feu et de sang. Toujours avec une authenticité que l'on peut qualifier de salvatrice dans ce monde si calculateur et frimeur. 
Dès la sortie de Still Active le 15 avril sur Kicking Records (label qui a publié des disques pour Uncommonmenfrommars, Black Zombie Procession, Cooper), il sera temps de repartir sur les routes distribuer les torgnoles soniques les potards à onze. Car le rock à haute énergie des Flying Donuts se vit sur scène. On retrouvera entre autre le trio sur les quelques dates de reformation des Second Rate ainsi que sur plusieurs Kicking Fest avec les Sheriff (dont celui prévu au Bataclan à Paris le 30 mai). Le mois de mai verra aussi la sortie en vinyle de Last Straight Line, format dans lequel il n'avait jamais été pressé. A cette occasion, le trio donnera quelques concerts au cours desquels il jouera l'intégralité de ce premier disque paru en 2002. 
 Les FLYING DONUTS, c'est 500 dates en 18 ans, des centaines de milliers de bornes gobées sans broncher en France mais aussi en Europe ( Allemagne, Belgique, Suisse, Croatie, Hongrie, Serbie, Slovénie…) et au Québec, un enregistrement avec l'anglais Harvey Birrell (Therapy?, Snuff, Buzzcocks),  des singles, des splits (Second Rate, les Hongrois de The Joystix ), des inédits sur des compiles (le fanzine Kérosène, Tribute aux Sheriff, à Kid Dynamite, Seven Hate, Emo Glam Connection), toujours dans l’optique de soutenir une scène, de bâtir une alternative. Pas étonnant que la bête fasse l’objet d’une étude sociologique dans un livre intitulé «Ma Petite Entreprise Punk» écrit par Fabien Hein, sociologue et auteur. Le power trio est devenu un acteur majeur de la scène indépendante française. 
Still Active s’écoute très fort. Très très très fort. Si c’est trop fort pour toi, c’est que tu es définitivement trop vieux. 
Olivier Portnoi
(ex- PUNK RAWK magazine)